Timothy Gatenby

Les peintures de Timothy Gatenby présentent des personnages nostalgiques de la télévision des années 90, rendus avec une qualité picturale plus associée à l’estime des beaux-arts qu’à l’amusement du divertissement léger. Des personnages familiers, connus pour leurs couleurs vives et amusantes, sont représentés dans des teintes délavées, leurs surfaces lisses comme des dessins animés représentées comme texturées et grises.

Les personnages généralement joviaux de la télévision populaire sont dépouillés de leurs personnalités brillantes et heureuses et ont sur eux quelque chose de beaucoup plus sinistre est superposé.

Il y a le sentiment que ces souvenirs d’enfance heureux ont été perdus au fil du temps, que l’histoire a oubliés ces personnages, qu’ils ont été écartés à la suite de nouvelles incarnations de personnages pour le divertissement populaire, échoués sur les rives du grand divertissement, devenant juste une réflexion après coup qui n’est plus au premier plan, sauf dans ces tableaux.

 Les œuvres atteignent ainsi une certaine circularité du sens, par laquelle une interprétation tragi-comique peut être poursuivie autant qu’on le souhaite. Les personnages oubliés ne sont pas oubliés après tout, mais reviennent sous une apparence différente.

Ces dernières années, le travail de Gatenby a été sélectionné pour la Columbia Threadneedle Prize Exhibition (2018), le BP Portrait Prize (2012) et la Royal Academy Summer Exhibition (2019, 2012).

Micky piddled 75x60 cm Huile sur toile

Share this post

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *